MAINE ET LOIRE
Rue du Landreau | 49071 Beaucouzé cedex | Tél : 02 41 36 83 68 | E-mail : capeb@capeb49.fr
Accueil / Actualités / Démission de Nicolas HULOT : la CAPEB partage…
/ Je suis perdu !
29 août 2018

Démission de Nicolas HULOT : la CAPEB partage son analyse sur le manque de moyens alloués à la rénovation

Suite à la démission du ministre de la transition écologique et solidaire, le Président de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) s’est exprimé en ces termes : "Depuis un moment déjà, en échangeant avec lui, on sentait qu'il était désabusé à certains égards. Il est arrivé au Gouvernement avec des convictions, et le quitte avec des déceptions. Nous partageons en tout cas son analyse sur le manque de moyens alloués par les pouvoirs publics quant aux objectifs de rénovation."


72_20170925_rencontrenhulot

La CAPEB souhaite fortement qu’un tel mouvement à la tête de l’état n’ait pas de répercussion sur l’activité des artisans du bâtiment, qui sont tout juste convalescents. Aussi, le prochain ministre doit pouvoir s’inscrire dans la lancée des discussions menées depuis 2017. Comme l’a dit Patrick Liébus : “Si on reprend les discussions à zéro, nous allons perdre du temps, alors même que les choses mettent déjà du temps à décoller. Nous voulons donc savoir qui fera quoi dans un laps de temps assez court. De nombreux dossiers sont sur la table, comme la rénovation des centres-bourgs ou celui de la TVA.”
Nicolas Hulot avait présenté, le Plan de Rénovation énergétique des bâtiments, en avril dernier à Angers. A cette occasion le Président de la CAPEB de Maine et Loire, Eric FREMY avait pu s’entretenir quelques instants avec lui et lui confirmer toute l’importance qu’avait ce plan pour l’activité des artisans du bâtiment.